"Pour survivre, les Himbas doivent avoir les pieds enracinés dans leurs traditions et les voix qui portent jusqu’aux grands pays au-delà de la grande mer..."

Kovahimba, l'association ayant pour but d'aider les Himbas, peuple nomade de Namibie
logo-droite
Peuples.org
LOGO-KOVAHIMBA-2008

DVD "Les Himbas font leur cinéma !" avec 40' de bonus,  en vente sur notre site  PLUS D'INFOS ICI

Visiter les Himbas


Vous souhaitez rendre visite aux Himbas ?

Vous trouverez ci-dessous des réponses à vos questions concernant un voyage chez les Himbas.

Mais tout d'abord, nous tenons à vous rappeler que Kovahimba n’est pas une agence de voyage.

Kovahimba a pour unique objectif d’accompagner les Himbas dans la réalisation de projets décidés et votés par les communautés et au bénéfice des communautés. 

Le voyage "immersion en pays himba", monté en partenariat avec MOWPAN éco Safari, entre dans ce cadre.


Vu le nombre de demandes, il nous est impossible de répondre aux demandes d’informations personnalisées concernant vos voyages chez les Himbas.

Si vous souhaitez être tenus au courant de nos activités et manifestations et nous rencontrer, n’hésitez pas à adhérer !


Nos conseils si vous souhaitez visiter les Himbas

Faut-il prendre un guide ?

Nous conseillons aux voyageurs désireux de rendre visite aux Himbas de ne pas s’y rendre sans guide.

Des guides himbas anglophones proposent leurs services à Opuwo ou à Epupa. La plupart sont très compétents. Ils pourront organiser les modalités de votre rencontre avec les Himbas, et vous expliquer les règles de base à respecter. Ils vous serviront d’interprète anglais/herero lors de votre séjour dans le campement.

Quels cadeaux peut-on ramener aux Himbas ?

Inutile d’amener des « cadeaux » de France.

Tout ce dont les Himbas ont besoin, vous pourrez le trouver sur place  : nourriture (huile, farine de maïs, sucre, café, etc.), couvertures, ocre,
Ou vous le trouverez dans votre poche. En effet, les Himbas ont besoin d’argent pour, par exemple, réparer leurs puits, payer le dispensaire, envoyer leurs enfants à l’école, vacciner leurs troupeaux, monter dans le taxi collectif, acheter du crédit pour leur téléphone, etc.


N’ayez pas peur de les « polluer » en les rémunérant pour la visite du village qu’ils vous auront fait faire et le temps qu’ils vous ont donné, les Himbas, tout en restant très traditionnels, sont intégrés dans l’économie de marché. L’argent fait partie de leur monnaie d’échange et nombreux sont ceux qui possèdent un compte en banque.

Règles de politesse

Enfin, n’oubliez pas que vous êtes chez eux, qu’on n’entre pas dans un campement sans autorisation, qu’on ne regarde pas dans une case sans autorisation, et qu’on ne prend pas une photo sans autorisation. Vous n'aimeriez pas qu'on agisse de même chez vous, non ? 
 

Mentions légales - Connexion - Plan du site - Site hébergé par OVH