"Pour survivre, les Himbas doivent avoir les pieds enracinés dans leurs traditions et les voix qui portent jusqu’aux grands pays au-delà de la grande mer..."

Kovahimba, l'association ayant pour but d'aider les Himbas, peuple nomade de Namibie
logo-droite

Peuples.org
LOGO-KOVAHIMBA-2008

DVD "Les Himbas font leur cinéma !" avec 40' de bonus,  en vente sur notre site  PLUS D'INFOS ICI

facebook-logo

"Pieds nus sur la terre rouge"

Le récit de Solenn Bardet sur sa rencontre avec les Himbas

PiedsNussurlaterrerouge.jpg

Publié pour la première fois en 1998, "Pieds nus sur la terre rouge" est le livre de référence sur les Himbas.

Il a été réédité fin 2008,  accompagné d'une préface de Philippe Bossière, Ambassadeur de France à Windhoek (jusqu'en décembre 2008) et d'une postface de Solenn Bardet dans laquelle elle met en perspective le devenir du peuple rouge :

"Quand une culture disparaît, rappelle-t-elle, c'est l'humanité qui s'appauvrit".

 
Résumé

"Je ne connais rien du Kaokoland, encore moins des gens qui y habitent. Je sais seulement que là-haut, dans le désert, vivent des hommes et des femmes peints en rouge des pieds à la tête. Aucune peur, aucune appréhension. Je suis partie pour aller jusqu'au bout."

En 1993, Solenn Bardet, jeune étudiante en géographie, a tout juste dix-huit ans quand elle arrive chez les Himbas. Elle y passera pendant trois ans, six mois par an, jusqu’en 1996. Elle sera même « adoptée » selon leurs rites et présentée aux ancêtres. Ce peuple fascinant lui apprend ses traditions et ses savoirs, élargissant sa sensibilité et sa vision du monde. 
 
Solenn Bardet s’est battue à leurs côtés en Namibie et en Europe pour s’opposer à un projet de construction de barrage qui menaçait leur territoire. Elle a consacré ses travaux de maîtrise et de DEA aux conséquences qu’aurait la construction du barrage d’Epupa sur la société Himba.
 
Pieds nus sur la terre rouge (Editions Robert Laffont, 1998-2008)
 
 
Mentions légales - Connexion - Plan du site - Site hébergé par OVH